Piscine en bois immergé, ce qu’il faut savoir

Les piscines en bois immergées sont de plus en plus populaires ces dernières années, grâce à leur esthétique naturelle et leur durée de vie plus longue que celle des piscines en bois hors-sol. Si vous êtes en train de réfléchir à l’installation d’une piscine en bois immergée dans votre jardin, il y a certaines choses à savoir avant de vous lancer.

Dans cet article, nous allons vous présenter l’historique et les origines des piscines en bois immergées, les avantages de ce type de piscine, les différents types de piscines en bois immergées disponibles sur le marché, les critères de choix à prendre en compte, les étapes de la mise en place d’une piscine en bois immergée et l’entretien de celle-ci. Vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir pour profiter pleinement de votre piscine en bois immergée.

Historique et origines

Les piscines en bois immergées sont un type de piscine relativement récent, mais elles ont rapidement gagné en popularité grâce à leur esthétique naturelle et leur durée de vie plus longue que celle des piscines en bois hors-sol.

Les premières piscines en bois immergées ont été construites dans les années 1980 en Amérique du Nord, mais c’est seulement dans les années 2000 qu’elles ont commencé à être largement utilisées en Europe. Aujourd’hui, on trouve des piscines en bois immergées dans le monde entier.

Les piscines en bois immergées sont fabriquées à partir de bois massif ou de bois composite, ce qui leur confère une durée de vie plus longue que celle des piscines en bois hors-sol, qui sont généralement fabriquées à partir de bois traité chimiquement. Le bois utilisé dans la construction des piscines en bois immergées est généralement traité pour résister à l’eau et aux intempéries, ce qui permet de prolonger sa durée de vie.

À Lire :   Jardin méditerranéen avec olivier : ce qu'il faut savoir

En conclusion, les piscines en bois immergées sont un type de piscine relativement récent, mais elles ont rapidement gagné en popularité grâce à leur esthétique naturelle et leur durée de vie plus longue que celle des piscines en bois hors-sol. Elles sont fabriquées à partir de bois massif ou de bois composite et sont généralement traitées pour résister à l’eau et aux intempéries.

Les avantages de la piscine en bois immergée

Il y a de nombreux avantages à choisir une piscine en bois immergée pour votre jardin. Voici quelques-uns des principaux avantages de ce type de piscine :

  1. Esthétique naturelle : les piscines en bois immergées apportent une touche de nature et de chaleur dans votre jardin, grâce à leur aspect naturel et boisé. Vous pouvez aussi facilement créer un bassin d’eau avec le même procédé.
  2. Durée de vie plus longue : les piscines en bois immergées sont généralement fabriquées à partir de bois massif ou de bois composite, ce qui leur confère une durée de vie plus longue que celle des piscines en bois hors-sol. On peut dire que ce système de piscine est écologique.
  3. Facilité d’entretien : l’entretien d’une piscine en bois immergée est relativement simple et peu coûteux. Il suffit de nettoyer régulièrement la piscine et de traiter l’eau pour en assurer la qualité et la propreté. Bien que peu coûteux à cours therme, ce système est exigent sur la fréquence d’entretien.
  4. Coût abordable : les piscines en bois immergées sont généralement moins coûteuses à l’achat et à l’installation que les piscines en béton ou en coque. Il est tout à fait possible que le montage de la structure se face à la maison. 
  5. Personnalisables : les piscines en bois immergées peuvent être conçues sur mesure selon vos goûts et vos besoins, ce qui vous permet de créer une piscine unique et adaptée à votre jardin.
À Lire :   Comment bien choisir ses jardinières ?

En résumé, les piscines en bois immergées offrent de nombreux avantages, notamment une esthétique naturelle, une durée de vie plus longue, une facilité d’entretien, un coût abordable et la possibilité de personnalisation.

Et du côté des inconvénients ? 

Voici quelques-uns des principaux inconvénients des piscines en bois immergées :

  1. Nécessitent un entretien régulier : comme toutes les piscines, les piscines en bois immergées nécessitent un entretien régulier pour maintenir leur propreté et la qualité de l’eau. Cela peut impliquer le nettoyage de la piscine, le traitement de l’eau et la vérification et l’entretien des équipements.
  2. Peuvent être coûteuses à entretenir à long terme : bien que les piscines en bois immergées soient moins coûteuses à l’achat et à l’installation que les piscines en béton ou en coque, elles peuvent être coûteuses à entretenir à long terme, notamment en raison des coûts liés au traitement de l’eau et à la vérification et l’entretien des équipements.
  3. Peuvent être sensibles aux variations de température : le bois utilisé dans la construction des piscines en bois immergées peut être sensible aux variations de température, ce qui peut entraîner des fissures ou des déformations. Il faut être parfaitement régulier sur le système de filtration.
  4. Peuvent être sensibles aux insectes et aux champignons : le bois utilisé dans la construction des piscines en bois immergées peut être sensible aux insectes et aux champignons, qui peuvent endommager la piscine au fil du temps.

Quel type de bois est utilisé pour fabriquer une piscine immergée ?

Le bois utilisé pour fabriquer une piscine immergée est généralement soit du bois massif, soit du bois composite.

À Lire :   Chauffage électrique : le Guide Complet des Radiateurs électriques

Le bois massif est un type de bois naturel qui peut être utilisé pour la construction de piscines en bois immergées. Le bois massif est généralement traité pour résister à l’eau et aux intempéries, ce qui permet de prolonger sa durée de vie. Les essences de bois les plus couramment utilisées pour la construction de piscines en bois immergées sont l’accoya, le cèdre, le teck et l’ipé.

Le bois composite est un matériau composite constitué de fibres de bois et de résine plastique. Le bois composite est généralement plus résistant à l’eau et aux intempéries que le bois massif, ce qui en fait une alternative intéressante pour la construction de piscines en bois immergées. Le bois composite est également moins sujet aux fissures et aux déformations que le bois massif.

En résumé, le bois utilisé pour fabriquer une piscine immergée est généralement soit du bois massif, soit du bois composite. Le bois massif est une essence de bois naturelle qui est traitée pour résister à l’eau et aux intempéries, tandis que le bois composite est un matériau composite constitué de fibres de bois et de résine plastique qui est généralement plus résistant à l’eau et aux intempéries que le bois massif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *